Très rapide

2013-10-15
0
0
0

Vous ne savez pas ce que d'autres ressentent, mais quand vous entendez l'hymne de la Roumanie chanté aux compétitions sportives, vous vous sentez comblés d'émotions, vos yeux commencent à larmoyer, vous commencez à avoir des frissons et vous vous sentez comme si vous faisiez vous-mêmes partie de l'équipe nationale.
Si vous pensez à votre vie, vous vous rendrez compte que l'exercice physique a toujours occupé une place centrale dans votre évolution. À 6, 7 ans vous couriez entre les légumes plantés dans votre jardin, autour desquels vous deviez éradiquer les adventices. Quand on devait planter les pommes de terre, au lieu de jouer à poupée, ou aux petites voitures, vous deviez jeter de l'azote sur les plantes qui allaient se multiplier. Toujours dans la cour vous aviez des nombreux arbres. L'été vous deviez cueillir les prunes-cérises ou les pommes tombées par terre. Si vous saviez à ce moment comme elle est bonne l'eau-de-vie, vous auriez cueilli ces fruits plus rapidement et peut-être même secoué les arbres pour obtenir davantage. Le temps est passé, les parents ont vieilli et la vieillesse et la santé dégradée les ont empêché de continuer les travaux agricoles. Mais leur enfant - c'est-à-dire vous - était hyperactive et avait besoin d'exercice. Et vous avez trouvé. Tout l'été vous le passez sur le terrain attendant que les pros vous eussent introduits dans l'équipe. À 16-17 ans vous maîtrisiez la plupart des sports au ballon: handball, volleyball etc. Il ne vous restait qu'à apprendre à jouer poker.

À 20 ans vous avez observé que vous êtes devenu un peu terribilité. Aux matches vous criiez) pleins poumons pour soutenir votre équipe favorite à la salle des Sports. Jusqu'à ce moment vous n'aviez ni la moindre idée qu'une telle expérience peut être si cool, ou qu'il puisse être si douloureux de réaliser que faire partie d'une équipe vous était impossible, malgré votre plus ardent désir. Peut-être aviez-vous pensé que vous auriez pu être majorette, mais vous n'étiez pas flexibles et il vous aurait été difficile d'exécuter tous ces sauts soutenus par les mains frêles des demoiselles. Oui, la gymnastique n'a pas été votre vocation. À 23 ans vous vous êtes qu'il est temps de faire un peu de sport en l'air, et vous vous êtes décidé à faire du parapente. Le commencement n'a pas été extraordinaire, parce que vous n'aviez pas réussi piger toutes les indications reçues avant le saut, ce qui a influencé en quelque sorte le vol proprement-dit. Pourtant des émotions incomparables et uniques vous ont traversé.
Et parce que plus votre âge avance, moins vous réussissez à vous mobiliser pour faire de l'exercice, vous vous êtes dit qu'il faut apprendre à nager. Vous êtes allés une seule fois au bord de la mer et il n'y avait pas d'étang où vous pussiez apprendre ce sport. Même maintenant vous arrivez difficilement à comprendre pourquoi vous avez eu peur de l'eau et comment vous avez évité de vous noyer. L'expérience n'a pas été facile à la piscine olympique de Brasov, vous avez eu des contractions musculaires et du mal de rate. Tout ce que vous souhaitez maintenant est de pouvoir nager 50 mètres sans être épuisé après 35 mètres. Achetez donc la condition physique.
N'ayez pas peur de pratiquer n'importe quel sport. Il développe d'une façon ou d'autre l'esprit et vous offre la détente dont on a tant besoin de nos jours.

Galeria foto

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image [ Image différente ]
codul nu este case sensitive nu are text. adauga din admin.

Articles pertinents

Se divertir toujours
La distraction peut prendre des formes différentes en fonction de l'âge de chacun. Pourtant dans l'adolescence il semble que tout le monde n'a qu'un seul dessein: se divertir le plus possible. Par exemple la vie étudiante est l'occasion parfaite pour participer aux plus intenses fêtes, parce que c'est à cette époque qu'un être humain commence à se former. Quand vous étiez étudiant vous expérimentiez toutes les formes de distraction que vous rencontriez. Avant de commencer le voyage à l'univers des divertissements réservés aux étudiants, il faut remarquer qu'il y a certains étudiants qui doivent travailler pour pouvoir payer leurs études, donc ils n'ont pas de temps pour se divertir, à la différence de ceux qui peuvent profiter pleinement de toutes les distractions. Vous vous souviendrez avec un sourire de votre première escapade à Goha Studio, Social pub, Times Brasov où Sofa Club qui bordaient le campus universitaire. Certains d'entre vous ont dû admettre que, avant de commencer la fac, vous ne saviez pas ce que signifie la vie de nuit au bruit de la musique et dans l'obscurité des clubs. Dans le lycée vous ne fréquentiez les clubs qu'une fois par an, aux bals. Vous y êtes le premier arrivé et le premier parti. Vous avez compensé ce temps à la fac. Ce qui était cool aux nuits perdues dans les clubs était que vous partiez en groupes à Tequila bowling où vous rencontriez d'autres amis. C'est comme ça qu'une grande bande se faisait, qui fumait beaucoup de cigarettes et écoutait le même genre de musique. Vous ne sortiez pas le samedi parce qu'il fallait payer à l'entrée dans les clubs et il était assez coûteux, c'est pourquoi vous sortiez le jeudi quand il était gratuit d'entrer partout, et le lendemain vous n'aviez pas trop de cours. Une autre distraction était la participation aux matches des différentes équipes. Qu'il se fût agi de handball, volleyball, basket ou toute autre forme de sport qui nécessite l'utilisation d'un ballon, vous étiez toujours présents dans les tribunes et vous rentriez au foyer la voix rauque. Cela parce que vous souteniez frénétiquement l'équipe favorite. Un tel comportement a ses antécédents dans l'enfance et puis dans le lycée parce que vous étiez les seuls qui, aux classes de sport, se donnaient la peine de courir dans la cour de l'école. C'est pour ça qu'on vous envie, de même que pour votre souplesse. Ha, ha. Puis, une fois la grande innovation de Facebook apparue, vous avez pu goûter pleinement le divertissement offert par les salles du Théâtre dramatique "Sica Alexandrescu". Ce réseau social vous a fait part de tous les concours qui avaient comme prix des invitations aux pièces de théâtre. Vous vous êtes concentrés, vous avez créé, vous avez gagné, et avec votre copain ou copine, vous avez profité du privilège offert par les concours gagnés. C'est certain que la distraction prend d'innombrables formes pour chacune, c'est pourquoi vous êtes invités à faire un exercice d'imagination et vous identifier ces moments qui vous ont marqués, pour vous les souvenir toujours...
2013-10-15
0
0
0
Se divertir toujours
La distraction peut prendre des formes différentes en fonction de l'âge de chacun. Pourtant dans l'adolescence il semble que tout le monde n'a qu'un seul dessein: se divertir le plus possible. Par exemple la vie étudiante est l'occasion parfaite pour participer aux plus intenses fêtes, parce que c'est à cette époque qu'un être humain commence à se former. Quand vous étiez étudiant vous expérimentiez toutes les formes de distraction que vous rencontriez. Avant de commencer le voyage à l'univers des divertissements réservés aux étudiants, il faut remarquer qu'il y a certains étudiants qui doivent travailler pour pouvoir payer leurs études, donc ils n'ont pas de temps pour se divertir, à la différence de ceux qui peuvent profiter pleinement de toutes les distractions. Vous vous souviendrez avec un sourire de votre première escapade à Goha Studio, Social pub, Times Brasov où Sofa Club qui bordaient le campus universitaire. Certains d'entre vous ont dû admettre que, avant de commencer la fac, vous ne saviez pas ce que signifie la vie de nuit au bruit de la musique et dans l'obscurité des clubs. Dans le lycée vous ne fréquentiez les clubs qu'une fois par an, aux bals. Vous y êtes le premier arrivé et le premier parti. Vous avez compensé ce temps à la fac. Ce qui était cool aux nuits perdues dans les clubs était que vous partiez en groupes à Tequila bowling où vous rencontriez d'autres amis. C'est comme ça qu'une grande bande se faisait, qui fumait beaucoup de cigarettes et écoutait le même genre de musique. Vous ne sortiez pas le samedi parce qu'il fallait payer à l'entrée dans les clubs et il était assez coûteux, c'est pourquoi vous sortiez le jeudi quand il était gratuit d'entrer partout, et le lendemain vous n'aviez pas trop de cours. Une autre distraction était la participation aux matches des différentes équipes. Qu'il se fût agi de handball, volleyball, basket ou toute autre forme de sport qui nécessite l'utilisation d'un ballon, vous étiez toujours présents dans les tribunes et vous rentriez au foyer la voix rauque. Cela parce que vous souteniez frénétiquement l'équipe favorite. Un tel comportement a ses antécédents dans l'enfance et puis dans le lycée parce que vous étiez les seuls qui, aux classes de sport, se donnaient la peine de courir dans la cour de l'école. C'est pour ça qu'on vous envie, de même que pour votre souplesse. Ha, ha. Puis, une fois la grande innovation de Facebook apparue, vous avez pu goûter pleinement le divertissement offert par les salles du Théâtre dramatique "Sica Alexandrescu". Ce réseau social vous a fait part de tous les concours qui avaient comme prix des invitations aux pièces de théâtre. Vous vous êtes concentrés, vous avez créé, vous avez gagné, et avec votre copain ou copine, vous avez profité du privilège offert par les concours gagnés. C'est certain que la distraction prend d'innombrables formes pour chacune, c'est pourquoi vous êtes invités à faire un exercice d'imagination et vous identifier ces moments qui vous ont marqués, pour vous les souvenir toujours...
2013-10-15
0
0
0

Vezi si alte articole nu are text. adauga din admin.

"Ravasitul oilor" - une fête traditionnelle qui a lieu à la fin de la transhumance
Le divertissement qui donne l
Les concours nationaux de Rally Cross de Brasov
Spécialités libanaises

Likes & Shares

Zacusca Labs © 2006 - 2022 by Eyescape Media. Tous les droits sont réservés .
termes et conditions    Politique de confidentialité    Partenaires