Au même pas que la nature

2013-10-16
0
0
0

Chacun perçoit la nature différemment. Chacun pense à la nature comme à cette instance généreuse qui offre l'énergie et rétablit l'équilibre intérieur. Vous pensez à la nature et à ses couleurs variées en fonction de la saison, dont la présence se fait sentir chaque année, chaque mois. Elle pense à la nature comme à quelque chose qui doit être sauvé et s'implique dans des activités destinées à la défendre contre les exploitations qui la menacent. Des exemples de réservations en danger sont celles de Purcareni ou de la Colline de Lempes. Et peut-être ils se rapportent à la nature par ce style de vie qui les portes constamment à des endroits divers pour découvrir des nouvelles formes de relief comme les Montagnes Postavarul, ou les Montagnes Piatra Mare.
On ne peut pas attribuer une définition standard à la nature. Mais on sait très bien qu'elle offre plus qu'elle ne reçoit en retour. Dans cette relation entre l'homme et la nature, il n'y a pas une vraie réciprocité. La nature est toujours présente au-delà d'une porte ou d'une fenêtre ouverte, elle est présente à chaque pas, et attend d'être explorée. Par exemple, la colline Tampa est toujours là et vous attend. Elle tend sa main et vous invite à l'exploration. Mais cette main ne reçoit n'est pas serrée comme il faut. Au contraire, elle reçoit beaucoup d'ingratitude prouvée par le manque de considération des gens pour la protection et la conservation de la nature. Le traitement qu'on offre à la nature est toujours injustifié et injuste, et ici, ceux qui ne la respectent pas la détruisent toujours.

Quel que soit le rapport entre les gens et la nature, elle attendra toujours ce changement d'attitude et l'étreinte dont elle a tant besoin. Par moments nous voulons toujours une telle étreinte désintéressée. Chaque fois quand nous sentirons de telles envies, nous pourrons serrer la pluie entre nos bras, les collines, les feuilles, les ruisseaux, les montagnes, les rayons de soleil, les bêtes sauvages, les oiseaux. Nous pourrons instamment observer comment nous sentirons les effets de notre étreinte encore quelques jours après le contact. Pour vous en convaincre, vous pouvez vous-mêmes expérimenter une telle sensation. Vous pouvez étreindre les éléments énumérés, et si la nature est trop loin, vous pouvez aller dans le Parc Sportif ou dans le Parc Central "Nicolae Titulescu".
Il faut être donc clément avec la nature, apprécier toujours ce qu'elle a à nous offrir et être content qu'ils restent encore des bénéfices et des remèdes à être trouvés dans son sein.

Galeria foto

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image [ Image différente ]
codul nu este case sensitive nu are text. adauga din admin.

Vezi si alte articole nu are text. adauga din admin.

Le Noël à Brasov
Je bouffe et ça me plaît
Mon WOW à la fin des expos!
"Ravasitul oilor" - une fête traditionnelle qui a lieu à la fin de la transhumance

Likes & Shares

Zacusca Labs © 2006 - 2019 by Eyescape Media. Tous les droits sont réservés .
termes et conditions    Politique de confidentialité    Partenaires